Printed From:

Informer votre famille en cas de HF

Quand il est avéré que vous etes atteint d'hypercholestérolémie familiale, il est important d'en parler aux autres membres de votre famille et de leur faire faire le test HF.

CE QUE VOTRE FAMILLE DOIT SAVOIR SUR L’HF

Si vous avez la confirmation que vous souffrez d’hypercholestérolémie familiale (HF), il serait sage de conseiller aux membres de votre famille (enfants, frères, soeurs, parents) de faire également un dépistage de l’HF. Le diagnostic est en effet la première étape pour réduire le risque d’affections cardiovasculaires. En parlant avec votre famille, vous pouvez leur faire comprendre l’importance du dépistage de l’HF.1

Trois bonnes raisons pour en parler:

  • Vous pouvez expliquer clairement aux membres de votre famille que l’HF est une maladie héréditaire.
  • Vous pouvez réduire les risques de maladies cardiovasculaires chez les membres de votre famille dès leur jeune âge.
  • Vous pouvez informer les membres de votre famille de l’intérêt d’un diagnostic et d’un traitement rapides.

Les sujets dont vous pouvez discuter avec votre famille:

  • Qu’est-ce que l’HF ?

L’HF est une affection héréditaire qui perturbe l’élimination du cholestérol de votre organisme. De ce fait, le cholestérol s’accumule dans les vaisseaux sanguins, ce qui peut provoquer des maladies cardiovasculaires dès le plus jeune âge. Les personnes atteintes d’HF ont généralement des taux de cholestérol légèrement plus élevés que ceux de leurs frères ou sœurs en bonne santé. L’HF est une affection héréditaire, ce qui signifie que qu’elle peut être transmise à un enfant, à l’instar de la couleur des cheveux ou des yeux. Il y a toutefois une bonne nouvelle : le risque de maladies cardiovasculaires peut être considérablement réduit grâce à un traitement médicamenteux et à un mode de vie sain.1

 

  • L’HF, ce n’est pas simplement un “cholestérol élevé”?

Non, l’HF ne se limite pas simplement à un “cholestérol élevé”. Beaucoup de gens ont un taux de cholestérol élevé parce qu’ils deviennent plus âgés ou ne mènent pas une vie saine. Chez les personnes atteintes d’HF, le cholestérol n’est pas éliminé correctement de l’organisme suite à un défaut génétique, ce qui peut se traduire par une accumulation du cholestérol plus précoce que chez les autres personnes.2 Après un certain temps, l’accumulation de cholestérol peut provoquer des maladies cardiovasculaires.1  Le défaut génétique responsable de l’HF est héréditaire et peut être transmis par un seul des deux parents.

 

  • Pourquoi est-il si important d’effectuer des tests pour détecter l’HF?

Si l’HF est diagnostiquée de manière précoce, de graves problèmes de cardiaovasculaires peuvent être évités ou retardés en adaptant son mode de vie, par exemple en ayant une activité physique régulière, en mangeant sainement et en évitant de fumer. Pour poser le diagnostic d’HF, votre médecin doit seulement analyser vos valeurs LDL-C, effectuer un examen corporel et prendre en compte vos antécédents familiaux.1

  • Mes enfants doivent-ils faire un dépistage de l’HF ?

Si vous êtes atteint d’HF, votre enfant a 50% de chance de l’avoir aussi dans la mesure où vous lui avez peut-être transmis votre gène défectueux. Les enfants ayant hérité du défaut génétique de leurs parents, sont affectés par la maladie dès leur naissance. Leur taux de cholestérol peut déjà être plus élevé dès la naissance. Une adaptation précoce du mode de vie, de l’alimentation et de l’activité physique peuvent influencer favorablement le cholestérol-LDL et réduire ainsi le risque de maladies cardiovasculaires. 1    

  • Il semble que je souffre d’HF, qu’est-ce que cela signifie pour moi?

Vous pouvez élaborer un plan avec votre médecin traitant pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires précoces. Il s’agira d’un changement de mode de vie, d’alimentation et souvent, des médicaments vous seront aussi prescrits. Si vous êtes atteint d’HF, ce cela signifie que les membres de votre famille sont également susceptibles de l’avoir et qu’il faut donc aussi effectuer des tests de dépistage chez eux. 

Références

    1. Reiner Z, Catapano AL, De Backer G, et al. ESC/EAS Guidelines for the management of dyslipidaemias. Eur Heart J. 2011;32(14):1769-1818.
    2.Dietschy JM, Turley SD, Spady DK. Role of liver in the maintenance of cholesterol and low density lipoprotein homeostasis in different animal species, including humans. J Lipid Pres. 1993;34(10): 1637-1659.