Printed From:

Conséquences d’un cholestérol élevé

Un taux élevé de cholestérol LDL a des répercussions directes sur la santé de votre coeur et une hausse de ce cholestérol multiplie les risques de maladies cardiovasculaire.

Comprendre votre risque de développer une maladie cardiovasculaire

Il est primordial de bien connaître votre enemi. Lorsque le taux de LDL-C augmente, le risque de maladies cardiovasculaires augmente inévitablement. Le LDL-C est très souvent mis en corrélation avec un processus appelé athérosclérose – une pathologie grave induite par la combinaison du mauvais cholestérol avec d’autres substances sanguines. Cette combinaison provoque une accumulation de graisses ou plaque, sur vos parois vasculaires.

Le dépôt répété des plaques sur les parois vasculaires rétrécit le passage et entrave le flux sanguin. Imaginez des voitures circulant dans un trafic dense. Ce processus peut se poursuivre jusqu’à l’obstruction progressive de l’artère. Il peut également arriver qu’une partie de la plaque se détache pour former un caillot qui bouchera l’artère. Dans les deux cas, de sérieux problèmes de santé sont à prévoir.

D’autres symptômes comme l’hypertension ou la présence d’un diabète peuvent induire le risque de développer cette maladie ou l’accroître.
Angine de poitrine
Une douleur thoracique est souvent le signe avant-coureur d’un problème de santé. Une diminution du flux sanguin vers le muscle cardiaque engendre une constriction oppressante et douloureuse au niveau de la poitrine appelée angine de poitrine. Il s’agit généralement d’un signal d’alarme indiquant un grave problème de santé sous-jacent.

Maladies coronariennes (MC)
L’atteinte coronarienne est la forme la plus répandue des cardiopathies et la première cause de décès du à ce type de maladie. Lorsque les plaques s’accumulent dans les artères coronaires –qui acheminent le sang vers le coeur – l’apport de sang riche en oxygène au muscle cardiaque peut devenir insuffisant voire inexistant en raison du rétrécissement ou de l’obstruction des artères. Cette altération peut engendrer une angine de poitrine, un infarctus ou une insuffisance cardiaque. Lorsqu’elles ne sont pas soignées, les MC affaiblissent progressivement le coeur avec pour résultat la crise cardiaque.

Insuffisance cardiaque
Une insuffisance cardiaque est due à un approvisionnement insuffisant en oxygène du muscle cardiaque. Ceci peut se produire lorsqu’une plaque – provoquée par l’excès de cholestérol – se brise et forme un caillot dans l’une des artères. Une intervention rapide peut vous sauvez la vie. Si vous ressentez des douleurs au niveau de la poitrine ou dans le haut du corps, ou si vous souffrez de difficultés respiratoires (suffocation), réagissez et demandez immédiatement une assistance médicale.

Attaque cérébrale
A l’instar de l’insuffisance cardiaque, la plupart des attaques cérébrales résultent d’un manque d’approvisionnement en oxygène, mais du cerveau. Ici également, une plaque – provoquée par l’excès de cholestérol LDL – se brise et forme un caillot. Dans le cas de l’attaque cérébrale, le caillot va obstruer une artère qui achemine le sang riche en oxygène vers le cerveau. Sans l’oxygène nécessaire, les cellules cérébrales dépérissent et des troubles apparaissent. Citons par exemple, une faiblesse subite, une paralysie, des troubles du langage et de la vue. Une intervention immédiate est essentielle car le traumatisme peut s’avérer irréversible en peu de temps.

La présence de maladies chroniques comme le diabète ou l’hypertension peut aussi accroître le risque de développer de telles pathologies.

Le diabète et un taux élevé de LDL-C vont de pair. Lorsqu’un individu souffre des deux à la fois, le risque cardiovasculaire s’accentue.

A cela s’ajoute le fait que l’hypertension est liée à une maladie cardiaque ou une attaque cérébrale précoce. Le taux élevé de cholestérol LDL et l’hypertension constituent en réalité les troubles médicaux graves les plus fréquents pouvant être traités et à l’origine des maladies cardiovasculaires. Ils ne se manifestent par aucun indice où signe visible et par conséquent, restent la plupart du temps non traités.

Contrôler les faits:

Coup d’oeil à l’horloge

Toutes les 39 secondes, un adulte décède des suites d’une insuffisance cardiaque, d’une attaque cérébrale ou d’une autre maladie coronaire.


Pile ou face

En Belgique, on estime à 7,5 millions le nombre d’adultes présentant un taux élevé de LDL-C, mais seulement un individu sur deux suit un traitement.


Règle de trois

Environ 34% des patients à haut risque présentent un taux élevé de LDL-C, mais 2 sur 3 ne maîtrisent pas leur cholestérol de manière appropriée.

Tous ces troubles peuvent être graves et conduire à de sérieux risques. Le décès en fait partie. C’est pourquoi, il est essentiel de maîtriser activement votre taux de cholestérol LDL.